Projet en cours : À la «Bonheur» !

Étape de recherche sur le projet  À la «Bonheur» !.

Installation au mur de cadres divers, eau gelée, débris de petits objets et moutons de poussière.

 
Cette proposition montre une étape de recherche de ma résidence à la Friche. Je mets en scène des grandeurs physiques comme la température, la pesanteur  qui accompagnent le phénomène de l’entropie d’échange. Cette recherche parle de non-emprise et d’impermanence.
Cet ensemble de tableaux montre des paysages abstraits de petits résidus de plastique, de poussières, de cheveux, de tissus figés par la glace dans des cadres picturaux. Les paysages changent à vitesse grand V avec des pertes d’éléments irréversibles.
Ici la proposition éphémère permet d’appréhender le monde et de témoigner du pouvoir de la Nature. 

Il y a le temps de l’action humaine celle de l’artiste et du « regardeur », de la Nature avec l’eau, la chaleur, la pesanteur et enfin celle de l’univers matérialisé ici par la poussière et autres petits déchets de notre vie quotidienne. Cette superposition montre la fragilité de chaque élément à des échelles différentes dans le temps. Les objets et les actions vivent leur disparition, leur transformation ceux-ci nous sont restituées au mur, au sol, au petit bonheur la chance par des traces aléatoires et poétiques.

Détail